Les démarches


Les démarches ont été beaucoup plus longues et compliquées que prévu, cela pour plusieurs raisons : initialement, la Paroisse ne voulait pas participer et la propriété de l’orgue était incertaine (Paroisse ? Commune ? Canton ?). En plus la Paroisse voulait donner son mot à dire. Avec de nombreuses réunions en 2017, l’équipe d’initiateurs a mené plusieurs négociations afin de résoudre les incertitudes, car sans certitudes pas de dons. Mais avec la collaboration efficace de la Commune - Madame Sonia Lang et tous les municipaux - nous avons abouti à une situation simplifiée:

 

- L’orgue devient la propriété de la Commune avec certitude et la Paroisse a accepté. En 2018, la Paroisse a également fait un don, malgré ses finances très serrées. 

- La Commune a accepté de l’entretenir dans le futur.

- Les dons deviennent des dons à la Commune ce qui permet de les déduire des impôts.

- Le Canton a accepté le projet, ce qui est important parce que le Canton possède les murs de l’église (la Commune en possède les meubles).

- Le Canton a accepté un élargissement de 30 cm de la tribune ainsi qu'un nouvel escalier plus sûr et, au travers du Si Pal, contribue à son financement. Cela permet la présence de deux ou trois musiciens sur la tribune, et par conséquence augmente énormément le potentiel de registre musical. 

 

L’Association des amis de l’orgue a son mot à dire sur l’utilisation « culturelle » mais pas cultuel pendant cinq ans.

 

Tout ceci a été long mais nécessaire, parce que le projet est celui de Rougemont et non celui de la Paroisse, les donateurs venant de nombreux horizons, mais tous motivés par cet effort pour Rougemont, ses habitants, et la musique.